Selrahc's Ruby

Un voyage au monde du vin – A journey through the world of wine

Archive for the tag “jabulani”

Jabulani Vineyard and Winery – The Reds / Les Rouges

La version française suit l’anglaise.


And now, for the reds from Jabulani Vineyard & Winery! Their website lists seven red wines and I tasted three during my visit.

  • Marquette Shiraz 2011

    Its opaque colour is a beautiful ruby with a slight pink rim. Its complex nose offers complex aromas of cassis, cherries, dark chocolate, pepper Cambodia, and a small vegetable side.
    In the mouth, it is a wine with round tannins, well integrated alcohol, and with flavours of cherry, chocolate, white pepper and mint. Its finish is medium long with cassis and pepper.
    In general, this wine is interesting and would be well received accompanying grilled steak or even grilled duck with a little pepper sauce. One might even consider a half-baked dark chocolate cake flavoured with Espelette!
    Some have guessed, but the syrah involved in the production of this wine (and the next) is not from Ottawa but Niagara.

  • Marquette Vintner’s Reserve Shiraz 2010

    Its opaque colour is a beautiful ruby with purple reflections. Its complex nose offers complex aromas of pepper, vanilla, and chocolate.
    In the mouth, it is a wine with soft tannins, integrated alcohol, and with flavours of black licorice (anise), black pepper, and blackberries and other dark fruits. Its finish is long in spices and vanilla.
    In general, this wine is well balanced and very pleasant. Drink with grilled filet mignon or lamb roast.

  • Marquettage 2011

    Playing on the themes of Marquette and Meritage, the name that Californians have given assembly Bordeaux, the winemaker offers us a collection of Marquette (58%), Merlot (16%), Frontenac Black ( 12%), Syrah (10%) and Cabernet Sauvignon (4%).
    Its ruby colour is opaque. The nose offers aromas of pepper, blackberries, and smoke.
    In the mouth, it is an almost fresh wine with soft tannins, with fruit flavours of cassis, blackberry and black cherry. Its finish is long in black cherries.
    This wine is also interesting because it made it difficult for me to analyze it because of its changing taste profile – each sip seemed to show a slightly different flavour profile. It could be an interesting wine to use in gastronomy!

And that concludes this overview of Jabulani Vineyard & Winery! Until next time!


Et maintenant, place aux rouges de chez Jabulani Vineyard & Winery ! Leur site web liste sept vins rouges et j’en ai gouté trois lors de ma visite.

  • Marquette Shiraz 2011

    Sa robe opaque est d’un beau rubis avec un léger pourtour rosé. Son nez complexe nous offre des arômes complexes de cassis, de cerises, de chocolat noir, de poivre cambodgien, et d’un petit côté végétal.
    En bouche, on trouve un vin aux tannins ronds, à l’alcool bien intégré, et présentant des saveurs de cerises, de chocolat, de poivre blanc, et de menthe. Sa finale est moyennement longue en cassis et poivre.
    En général, ce vin est intéressant et serait bien reçu accompagnant avec un steak grillé ou même avec un canard grillé avec une sauce un peu poivrée. On pourrait même considérer un mi-cuit au chocolat amer aromatisé à l’Espelette !
    Certains l’auront deviné, mais la syrah entrant dans la réalisation de ce vin (et du suivant) ne provient pas d’Ottawa, mais du Niagara.

  • Marquette Shiraz Vintner’s Reserve 2010

    Sa robe opaque est d’un beau rubis avec des reflets pourpres. Son nez complexe nous offre des arômes complexes de poivre, de vanille, et de chocolat.
    En bouche, on trouve un vin aux tannins souples, à l’alcool intégré, et présentant des saveurs de réglisse noire (anis), de poivre noir, et de mûres, et autres fruits noirs. Sa finale est longue en épices et en vanille.
    En général, ce vin est bien équilibré et très plaisant. à boire avec un filet mignon grillé ou de l’agneau rôti.

  • Marquettage 2011

    En jouant sur les thèmes du Marquette et du Méritage, ce nom que les Californiens ont donné à l’assemblage Bordelais, le maitre de chaix nous propose un assemblage de Marquette (58 %), de Merlot (16 %), de Frontenac Noir (12 %), de Syrah (10 %) et de Cabernet Sauvignon (4 %).
    Sa robe rubis est opaque. Son nez nous offre des arômes de poivre, de mûres, et de fumée.
    En bouche, on retrouve un vin presque frais, aux tannins souples, présentant des saveurs fruitées de cassis, de mûres, et de cerises noires. Sa finale est longue en cerises noires.
    Ce vin est aussi intéressant du fait qu’il m’a rendu l’analyse difficile due à son aspect changeant : chaque gorgée me semblait démontrer un profil gustatif légèrement différent. ça pourrait être un vin intéressant en gastronomie !

Et voilà qui conclut cet aperçu de Jabulani Vineyard & Winery ! À la prochaine !

Jabulani Vineyard and Winery – The Whites / Les Blancs

La version française suit l’anglaise.


As I mentioned in my previous blog entry, I’ll now be talking about some of the wines from Jabulani Vineyard & Winery, one of the two vineyards within the city limits Ottawa.

Let’s start this discussion with the whites. Although their website lists seven white wines, I have only tasted three during my visit.

  • Frontenac Gris 2012

    This wine is 100% Frontenac Gris grapes from the property.
    Its bright yellow colour is a little pale and its nose a little discreet, offering aromas of pineapple and white flowers.
    On the palate, we find a lively acidity and flavours of tropical fruits such as papaya, pineapple, and lime. Its finish is rather long in lime.
    Overall, it is a well balanced wine where the nose and mouth are in harmony.
    Serve with fish lake (e.g., pickerel) fried.

  • Riesling Frontenac Gris 2012

    This wine is mostly based Riesling which a good portion of Frontenac Gris is added. I have not seen mention of Riesling on the vines of the property and the grapes may have been provided to Niagara, like some of their red grapes.
    Its colour is a very pale yellow and its nose does not hide the ephemeral Riesling hydrocarbon aromas, followed by more persistent aromas of yellow apple and apricots.
    On the palate, we find lively acidity, a pleasant minerality, and flavours of pear and green apple. Its finish is long where we find that the green apple quickly turns into grapefruit.
    Overall, this wine has good balance even though I found it to be less harmonious than the previous.

  • Sauvignon Blanc & Frontenac Gris 2011

    You might have guessed that this wine is a blend of Sauvignon Blanc (mainly) and Frontenac Gris. Again, I have not seen mention of Sauvignon Blanc from the vineyards of the property.
    Its bright colour is pale yellow and its pleasant nose offers complex aromas of peaches, fresh asparagus and candy (light caramel).
    We find a fresh acidity on the palate, supported by a distinct minerality and accompanied by complex flavours of green apples, white pepper, and blood orange. Its pleasant finish is long reminding me of Meyer lemons.
    This wine is certainly the one that showed the most complexity amongst their whites.
    I’d like to try this wine with oysters, especially those from the West Coast.

  • Jerepigo (non-vintage)

    This wine stands apart from other white wines, because it is a wine of “South African Port” style. – Not to be confused with the Porto of Portugal.
    Its bright color is a beautiful straw color. Its complex nose offers aromas of figs, dried fruits (dried apricots), dates, and candied lemon.
    On the palate, we have a sweet wine with generous alcohol and flavours of apricots, nuts (almonds), dates, and raisins. Its finish is long with grilled nuts (almonds).

The next blog will deal with the Reds!


Comme je l’ai mentionné dans mon blogue précédent, je vous fais visiter Jabulani Vineyard & Winery, un des deux vignobles situés à l’intérieur des limites de la ville d’Ottawa.

Commençons cette discussion par les vins blancs. Bien que leur site web liste sept vins blancs, je n’en ai gouté que trois lors de ma visite.

  • Frontenac Gris 2012

    Ce vin à 100% Frontenac Gris provient des raisins de la propriété.
    Sa robe brillante est d’un jaune un peu pâle et son nez un peu discret nous offre des arômes d’ananas et de fleurs blanches.
    En bouche, on retrouve une acidité vive et des saveurs de fruits tropicaux tels la papaye, l’ananas, et la limette. Sa finale est plutôt longue en limette.
    En général, c’est un vin bien équilibré où le nez et la bouche se retrouvent en harmonie.À servir avec du poisson de lac (e.g., doré) poêlé.

  • Riesling Frontenac Gris 2012

    Ce vin est majoritairement à base de Riesling auquel une bonne portion de Frontenac Gris est ajoutée. Je n’ai pas vu mention de Riesling sur les rangs de vignes de la propriété et ce raisin pourrait avoir été procuré au Niagara, comme certains de leurs raisins rouges.
    Sa robe est d’un jaune très pâle et son nez ne cache pas le Riesling par ses éphémères arômes d’hydrocarbure, suivis d’arômes plus persistants de pomme jaune et d’abricots.
    En bouche, on retrouve une acidité vive, un aspect minéral plaisant et des saveurs de poire et de pomme verte. Sa finale est longue où l’on retrouve la pomme verte qui se transforme rapidement en pamplemousse.
    En général, ce vin présente un bon équilibre bien que moins harmonieux que le précédent.

  • Sauvignon Blanc & Frontenac Gris 2011

    Vous aurez deviné que ce vin est un assemblage de Sauvignon Blanc (majoritaire) et de Frontenac Gris. Encore une fois, je n’ai pas vu mention de Sauvignon Blanc parmi les vignes de la propriété.
    Sa robe brillante est d‘un jaune pâle. Son nez plaisant nous offre des arômes complexes de pêches, d’asperge fraiche et de bonbon.
    Une acidité fraiche nous attend en bouche, supportée par une minéralité distincte, et accompagnée de saveurs complexes de pommes vertes, poivre blanc, et d’orange sanguine. Sa finale plaisante est longue en citron Meyer.
    Ce vin est certainement celui qui a démontré le plus de complexité chez leurs blancs.
    J’aimerais bien essayer ce vin avec des huitres, et surtout celles de la côte ouest.

  • Jerepigo (non-millésimé)

    Ce vin se tient à part des autres vins blancs, car il s’agit d’un vin de style « South African Port ». – à ne pas confondre avec le Porto du Portugal.
    Sa robe brillante est d’une belle couleur paille. Son nez complexe nous offre des arômes de figues, de fruits secs (abricots secs), de dattes, et de citron confits.
    En bouche, on trouve un vin doux ayant un alcool généreux et des saveurs d’abricots, de noix (amandes), de dattes, et de raisins secs. Sa finale est longue en noix (amandes) grillées.

Le prochain blogue traitera des Rouges!

Jabulani Vineyard and Winery – Intro

La version française suit l’anglaise.


During a recent Ontario Wine Chat (#ONWineChat on Twitter) recorded here, I was directed to Jabulani Vineyard and Winery as a good producer of wines made from the Frontenac hybrid grape. Since this is actually fairly close to where I live, I decided to go and pay them a visit. It’s a small winery and it was a pleasure to talk directly with Tom Moul, the winemaker.

First, a little explanation of some of the grapes used in the wines they product, thanks in part to the excellent “Wine Grapes” book by Jancis Robinson, Julia Harding, and José Vouillamoz.

For those who are unaware, Frontenac is a hydrid of Landot Noir and Vitis Riparia selection #89 (a complex hybrid itself) first developed in Minnesota in 1978. Frontenac Gris is a recent mutation of Frontenac discovered in 1992, also in Minnesota, and Frontenac Blanc is an even more recent mutation discovered in 2005. It is a productive and vigorous vine that is also very resistant to the cold, making it suitable to the colder climates of Ontario and Québec. It has good all-around resistance to diseases. It produces fruit in loose bunches of small to medium grapes with high levels of sugar and acidity.

Over the years, I have seen wines made from Frontenac Gris go from hyper-acid products with little personality to some very interesting offering that are now being sold. I have become very interested in what can be done with this grape.

Another varietal used at Jabulani is Marquette. Marquette is an extremely complex hybrid, also from Minnesota and for which I will spare you the details here. Suffice it to say that it is a grandchild of Pinot Noir and a cousin of Frontenac. It was named after Père Marquette, a 17th century Jesuit missionary and explorer (and, anecdotally, the name of the first school to which I went). It is resistant to the cold but early budding, making it sensitive to early spring frost. It is moderatly vigourous producing small berries in small clusters. It also has good resistance to diseases.

During my visit at Jabulani, I tasted seven of their products:

  • Frontenac Gris 2012
  • Riesling-Frontenac Gris 2012
  • Sauvignon Blanc-Frontenac Gris 2011
  • Marquette-Shiraz 2011
  • Marquette-Shiraz Vintner’s Reserve 2010
  • Marquettage 2011
  • Jerepigo

As is my habit, I will separate my views of these wines in separate posts…


Lors d’une édition récente de l’Ontario Wine Chat (#ONWineChat sur Twitter) qui peut être lue ici, j’ai été dirigé vers Jabulani Vineyard and Winery comme étant un bon producteur de vins issus du cépage hybride Frontenac. Comme il s’agit en fait assez proche de là où j’habite, j’ai décidé d’aller leur rendre visite. Il s’agit d’un petit vignoble et c’était un plaisir de parler directement avec Tom Moul, vigneron et viniculteur.

Tout d’abord, une petite description de deux des raisins moins communs utilisés dans les vins produits, en partie grâce à l’excellent livre «Wine Grapes» de Jancis Robinson, Julia Harding, et José Vouillamoz.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, le Frontenac est un hybride de Landot Noir et de Vitis Riparia sélection numéro 89 (lui-même hybride complexe), développé au Minnesota en 1978. Le Frontenac Gris est une mutation récente du Frontenac découverte en 1992, aussi au Minnesota, et le Frontenac Blanc est une mutation encore plus récente découverte en 2005. Il s’agit d’une vigne productive et vigoureuse qui est également très résistante au froid, ce qui convient aux climats plus froids de l’Ontario et du Québec. Il a une bonne résistance aux maladies. Il produit des fruits en grappes lâches de petits et moyens raisins avec des niveaux élevés de sucre et d’acidité.

Au cours des années, j’ai vu les vins élaborés à partir de Frontenac Gris passer de produits hyper-acides et ayant peu de personalité aux produits que l’on voit maintenant offerts. Je me vois de plus en plus interessé à l’utilisation de ce cépage.

Un autre cépage utilisé à Jabulani est le Marquette, qui est un hybride extrêmement complexe, aussi du Minnesota, dont je vous épargne les détails. Il suffit d’en dire qu’il est un petit-enfant du Pinot Noir et un cousin du Frontenac. Il a été nommé en honneur au le Père Marquette, un missionnaire jésuite et explorateur du 17e siècle (et, en anecdote, le nom de la première école où je suis allé). Il est résistant au froid, mais bourgeonnant tôt, il est sensible aux gelées printanières. Il est moyennement vigoureux produisant de petites baies en petites grappes. Il offre également une bonne résistance aux maladies.

Lors de ma visite à Jabulani, j’ai goûté aux sept produits suivants:

  • Frontenac Gris 2012
  • Riesling-Frontenac Gris 2012
  • Sauvignon Blanc-Frontenac Gris 2011
  • Marquette-Shiraz 2011
  • Marquette-Shiraz Vintner’s Reserve 2010
  • Marquettage 2011
  • Jerepigo

Comme c’est mon habitude, je vais adresser ces vins dans des entrée distinctes…

Post Navigation

%d bloggers like this: